Jours et heures de consultations
LUN
8h30 à 12h30 - 14h à 19h
MAR
8h30 à 12h30 - 14h à 19h
MER
8h30 à 12h30 - 14h à 19h
JEU
8h30 à 12h30 - 14h à 19h
VEN
8h30 à 12h30 - 14h à 19h
SAM
8h30 à 12h00
DIM
Le cabinet est fermé
TELEPHONE 05.46.44.14.61
ADRESSE E-MAIL Contact mail: contact@chalvet-david-généraliste.medecin.fr

ACTUALITÉ

LE CHIKUNGUNYA c’est quoi ?

Le chikungunya est une arbovirose, c’est-à-dire une maladie virale transmise par un arthropode, qui dans le cas présent est un insecte : un moustique.arton959-0dfb0

Présent en Afrique, en Asie du Sud-est, en Inde et dans l’Océan Indien (cf épidémie de la Réunion en 2005), il pourrait aussi atteindre l’Europe puisque l’un de ses principaux vecteurs, l’Aedes Albopictus, est installé dans le pourtour méditerranéen depuis quelques années.

Il se transmet d’homme à homme par l’intermédiaire de moustiques du genre Aedes notamment. Lors d’une piqûre, le moustique prélève le virus sur une personne infectée, et à l’occasion d’une autre piqûre, il le transmet à une personne saine. C’est pourquoi, le meilleur moyen de lutter contre la transmission du chikungunya est de se protéger individuellement contre les piqûres de moustique (vêtements longs, répulsifs cutanés, moustiquaires), et de ralentir leur reproduction en détruisant les gites larvaires les plus évidents (dessous de pots, déchets, gouttières).

La maladie se manifeste après une incubation de 4 à 7 jours en moyenne. Une fièvre élevée (supérieure à 38,5°C) apparaît brutalement, accompagnée de maux de tête, de courbatures ou de douleurs articulaires, qui peuvent être intenses, touchant principalement les extrémités des membres (poignets, chevilles, phalanges). D’autres symptômes peuvent également être associés, telle une conjonctivite, une éruption cutanée, des nausées.

L’évolution peut être rapidement favorable, si le malade répond bien au traitement symptomatique. Cependant, la maladie peut aussi évoluer vers une phase chronique marquée par des douleurs articulaires persistantes et incapacitantes

Il n’y a pas de traitement curatif contre le virus. Aucun vaccin n’a été finalisé et chaque symptôme est traité spécifiquement. Il est par ailleurs fortement déconseillé d’utiliser des traitements à base de plantes ou des substances qui n’ont pas été prescrites par un médecin traitant.

lire la suite sur santé gouv.fr


Pourquoi se vacciner contre la grippe

Le virus de la grippe sévit habituellement d’octobre à mars. Parce qu’il évolue chaque année, il est indispensable de s’en protéger et de se faire vacciner chaque année. La campagne de vaccination débutera cette année le 11 iStock_000011220460Smalloctobre. La grippe, ce n’est pas rien. Alors, je fais le vaccin ! La grippe saisonnière est une maladie à prendre au sérieux. Au-delà de la fièvre, de la fatigue intense et des courbatures bien connues, la grippe saisonnière peut entraîner des complications graves pour les personnes à risque :

infection pulmonaire bactérienne grave (ou pneumonie) ; aggravation d’une maladie chronique déjà existante (diabète, insuffisance respiratoire, cardiaque ou rénale, mucoviscidose…). C’est pourquoi le Haut Conseil de la santé publique recommande la vaccination pour :

les personnes de 65 ans et plus ;
les personnes atteintes de certaines maladies chroniques ;
les femmes enceintes ;
les personnes souffrant d’obésité.
Pour ces personnes, le vaccin est gratuit.

Pour en savoir plus sur la grippe saisonnière et trouver des explications claires sur les symptômes, consultez le site ameli-santé.

Vous faire vacciner chaque année, c’est vous protéger et protéger les autres La vaccination reste le moyen le plus efficace pour vous protéger et protéger votre entourage. Le virus de la grippe saisonnière change chaque année, un nouveau vaccin est donc disponible tous les ans.

Quand vous faire vacciner ?

Il est recommandé de se faire vacciner chaque année au début de l’automne, avant la circulation active des virus grippaux. Il faut compter environ 15 jours entre le moment de la vaccination et le moment où l‘on est protégé contre la grippe saisonnière. C’est le temps nécessaire pour que le système immunitaire réagisse au vaccin.

Bon à savoir : la campagne de vaccination débutera le 11 octobre.

Lire la suite sur Amelie .fr